[wWw.NetMassif.Com: Accueil]
Accueil Recherche  Blogs    Forum    À propos...   
Membres:
[mot de passe oublié?]
Blogs Sa Pa Zafèw
puceAccueil Blog
puceCrée Ton Blog
puceForum BLogs
Rubriques
puceActus
puceCommunniqués
puceZoOm - Débats
puceLes Insolites
puceActus Muzik
pucePLan-moUV
puceCulture
puceLittérature
puceCinéma
puceSports
puceBeauté Noire
puceJeux Vidéos
puceWeb et Informatique
puceSexualité
Fun
puceDomino Ka Tonbé
puceFBM
puceWebTV
puceWebRadio
puceBlagues
À propos de..
puceNetMassif Association
puceNos Partenaires
puceNos annonceurs
puceDeviens Rédacteur




Bienvenue sur NetMassif.Com,
Actus
Des erreurs humaines en cause dans le crash du 16 août 2005
Infos article
Par Rico
Voir le profil de ce membre
Publié le 20/05/2006 14:12
Consulté 2130 fois
1 commentaire
Rubrique
Actus

Envoyer cet article par e-mail Imprimer cet article
Les premières conclusions de l'enquête menée Fort de France mettent en évidence de graves erreurs humaines de la part notamment des pilotes de l'avion.

Publicité

Un scénario vraisemblable se met en place au fil de l'enquête sur le crash du MD 82 de la West Caribbean ayant causé la mort de 160 personnes dont 152 martiniquais.

Selon des sources proches de l'enquête aucune défaillance mécanique grave de l'appareil n'est signaler. Cependant, plusieurs erreurs humaines sont relever concernant notamment une mésentente entre le commandant de bord et son copilote.

Parmi les différentes erreurs relevées, il semblerait que lavion était en surcharge, affichant 155 000 livres alors quil ne devrait pas dépasser les 149 000 livres, dautant plus que cette surcharge était mal équilibrée. Lavion serait donc incapable datteindre sa vitesse de croisière sans forcer.

Concernant litinéraire, il semblerait que les pilotes aient choisi le trajet le plus court, qui les aurait contraints se retrouver soudainement au milieu dun violent orage. Les pilotes auraient alors décidé de poursuivre leur route plutt que de se détourner vers un itinéraire plus sûr.

Cest alors que les moteurs commencent givrer. Le copilote avertit alors son commandant de bord. Ce dernier refuse dactiver le dégivrage ne prenant pas au sérieux linquiétude de son subordonné.

Selon Le Figaro, quatre minutes avant le crash, l'avion perd de l'altitude et des alarmes se déclenchent. C'est alors que les pilotes commettraient leur plus grave erreur. Ils débranchent le pilote automatique, pensant enrayer manuellement la chute de l'avion. C'était la pire des choses faire, raconte une source proche de l'enquête, car, dans ce type de situation, le correcteur d'assiette est très efficace pour maintenir l'appareil en vol plané. Au contraire, le MD 82 décroche cet instant pour entamer une chute verticale qui s'achève au sol quelque cinquante secondes plus tard.

Yoooooooop!!
Rico,
Co-concepteur WebMaster
http://www.netmassif.com
^ Haut de la page ^


Commentaire de sexygirl972 posté le 10-06-2006 à 21:46:48
ils font chier
^ Haut de la page ^
Commentaires
Deviens Membre de NETMASSIF.COM et Réagis à cet Article!!


En application de la loi nº 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, tu disposes des droits d'opposition (art. 26 de la loi), d'accès (art. 34 à 38 de la loi) et de rectification (art. 36 de la loi) des données te concernant.

NetMassif.Com v2.2 - Le Portail Antillais - Portail des Antilles Guyane DOM-TOM

Liens partenaires : Studyrama - FwiYapin - annuaire-liens - Annuaire Webmaster - Annuaire Bleu


Copyright NetMassif© 2002-2021 - Déclaration CNIL n°833296 - Design : TRACKMAN WORLD © & SUZUKUBE
Informations légales : NETMASSIF Association loi 1901 - N° SIRET 483 947 271 00019